Acouphène


Acouphène et hyperacousie

beautiful blonde female in red shirt is having a headache isolated on white

Vous avez consulté un ORL qui après examen, a conclu que vous souffrez d’acouphènes et /ou d’hyperacousie.
Ne vous repliez pas sur vous même, ne sombrez pas dans le désespoir, venez m’en parler pour extérioriser ce que vous ressentez.
Je vous proposerai des solutions efficaces pour retrouver le bien-être.

Qu’est-ce qu’un acouphène ?

C’est un bruit parasite : sifflement, bourdonnement, grincement, parfois un bruit de type « cocotte-minute » ou cliquetis, ou chuintement, etc…, perçu dans une oreille ou les deux, ou dans la tête, en l’absence de toute source sonore dans le milieu environnant.
Ce bruit peut être intermittent ou continu, d’intensité variable, parfois synchrone avec les battements cardiaques.
En France, environ 1 personne sur 4 est concernée par les acouphènes, qui, pour certaines d’entre elles sont invalidants.
Il existe deux types d’acouphènes :
les acouphènes subjectifs (95% des cas) : ils sont uniquement entendus par la personne qui en souffre,
les acouphènes objectifs (5% des cas) : manifestations sonores aussi perçues par l’ORL, lors d’un examen auditif.
Les acouphènes s’accompagnent d’une perte auditive dans 85 % des cas ou d’une hypersensibilité auditive (hyperacousie) dans 40 % des cas.

Quelles sont les causes de l’acouphène ?

  • Elles sont multiples :
  • Choc émotionnel
  • Baisse de l’audition liée au vieillissement
  • Traumatisme acoustique
  • Bouchon de cérumen
  • Maladie infectieuse…

Quel est l’impact des acouphènes sur la santé ?

Les conséquences des acouphènes sont variables d’une personne à l’autre. Simple gêne ou handicap quotidien, ils peuvent affecter significativement la qualité de vie (personnelle, sociale et professionnelle) et engendrer des troubles dont se plaignent souvent les personnes :

  • Stress, anxiété,
  • Troubles du sommeil,
  • Difficulté de concentration,
  • Irritabilité,
  • Voire, dans les cas extrêmes, une dépression.

Comment soulager les acouphènes ?

Pour l’instant, il n’existe pas de traitement permettant de faire disparaître totalement ces bruits.

Cependant, une prise en charge par la sophrologie (et parfois par l’hypnose quand cela est justifié), adaptée à chaque personne et selon un protocole personnalisé, permet d’obtenir rapidement une diminution significative du handicap et donc une amélioration de la qualité de vie.

La sophrologie, par la respiration, la relaxation musculaire et la visualisation d’images positives et agréables, agit sur l’état émotionnel en cherchant à le réguler. Ainsi, le mental et le corps se relâchant, le stress et les émotions négatives (lesquelles d’ailleurs amplifient la perception des acouphènes), sont évacués afin de devenir indifférent vis à vis de ces derniers. C’est ce que l’on appelle le processus d’habituation.

L’hypnose permet de dissocier du corps les acouphènes : le cerveau reconsidère donc différemment le bruit parasite, de façon à ce que celui-ci s’efface.

En conclusion : les études montrant que la personne acouphénique est émotive, stressée et anxieuse, la sophrologie et l’hypnose sont deux réponses efficaces pour lui permettre de retrouver un état de calme et d’apaisement.